La Montagne 170608

Tous les candidats quel que soit leur score, se verront rembourser les affiches destinées aux panneaux électoraux , les tracts officiels et les bulletins.

En dépit de cette assurance, Véronique Dubeau-Valade, candidate indépendante (étiquette Républicains sociaux), a choisi d'être réaliste. Véronique Dubeau-Valade a déjà une expérience d'élue ( adjointe à Brive-la-Gaillarde et maire d'une commune de Dordogne) : « Je n'ai pas réalisé d'affiches car cela aurait été une dépense inutile. Seule, je n'ai pas de réseau militant pour les coller. J'imprime moi-même au fil de la campagne des prospectus que je distribue au fur et à mesure de mes rencontres et je prends en charge la totalité de mes frais de déplacement ». Qui ne sont d'ailleurs pas négligeables car cette candidate réside près de Bergerac.

Heureusement, il y a les réseaux sociaux : à l'aise avec cette forme de communication, Véronique Dubeau-Valade, 66 ans, a créé un compte Facebook et un blog dédiés à sa campagne en Creuse, où elle peut développer ses arguments, pour pas un rond, ou presque.

Législatives - Une candidate écologiste de la Creuse n'a pu investir que 13 euros dans sa campagne

Il n'y a pas que les "notables" qui peuvent faire de la politique. Cécile Pinault vit avec le RSA mais elle a décidé que ses soucis matériels ne devaient pas l'empêcher de défendre ses idées. Comment les "petits candidats" peuvent-ils se faire connaître dans une vaste circonscription comme celle de la Creuse ?

http://www.lamontagne.fr