Image1Membre actif du plus ancien parti politique français - le Parti Républicain Radical et Radical-Socialiste fondé en 1901 dit "Parti Radical Valoisien" -, je vous ai présenté ma candidature en femme libre.

La république au coeur

Pour autant, c'est parce que Jean-Louis Borloo en était à sa tête lorsqu'il a fondé l'UDI que j'ai rejoint ce parti qui a - il faut le dire - donné à la France 31 chefs de gouvernement, des centaines de ministres et secrétaires d'Etat, des miliers de députés et sénateurs.

Parti de valeurs et de convictions, le Parti Radical est à l’initiative des lois sur les associations et sur la laïcité dont il a célébré en 2005 le centenaire.

Il a toujours été présent lors des événements majeurs qui ont fait l’Histoire : en 14-18 avec Clémenceau, dans l’entre-deux guerres avec Herriot, lors de la décolonisation avec Mendès-France, au moment de la modernisation de la France dans les années 60 et 70.

Membre fondateur de l’UDF en 1978, il participe à tous les gouvernements de la droite républicaine (1986, 1993, 1995 et 2002). Il a officiellement accordé son soutien à la candidature de Jacques Chirac dès le premier tour des élections présidentielles en 2002.

Le Parti Radical a été  membre associé de l’UMP de novembre 2002 à mai 2011 ou son indépendance a été votée en Congrès à 93%.

Par son attachement aux valeurs humanistes et par sa méthode pragmatique, le Parti Radical a inspiré les grandes réalisations de la République tout au long de notre société.

Une nouvelle ère politique

En présentant ma candidature dédiée à un petit Creusois prénommé Léonard, c'est cette histoire que je vous apporte, ce sont mes valeurs républicaines, écologistes et sociales que je vous offre en partage.

Une nouvelle ère politique voit le jour avec l'arrivée d'un président de la République jeune et ... inexpérimenté qu'il conviendra de soutenir dans sa double volonté de redonner à la France le statut qu'elle mérite dans le monde et de la placer enfin au coeur du XXIè siècle.

Mais soutenir la France à travers M. Emmanuel Macron n'est pas lui donner un blanc seing. Bien au contraire ...

Ce serait lui nuire, nuire à notre nation que de lui donner une telle majorité qu'il n'y ait quasiment plus de force d'opposition.

Les candidats pour "La République en Marche" sont tous des femmes et des hommes de bonne volonté, sont tous des gens qui ont la citoyenneté chevillée au corps et à l'âme ... mais pour un grand nombre, ils sont inexpérimentés et le Président lui-même semble appréhender un trop fort pourcentage de députés dans l'incapacité d'être immédiatement efficaces et de ne pas forcément savoir agir dans le collectif.

Une multitude de candidatures a vu le jour un peu partout. C'est là signe d'une grande et belle démocratie et on ne peut que féliciter tous ceux et celles qui osent représenter des mouvements dont l'Etat ne permet pas aujourd'hui la reconnaissance puisque ne leur donnant pas le même temps de parole pour s'exprimer que les dits "grands partis".

Ce phénomène montre en tous cas combien les Françaises et les Français sont las de voir les mêmes partis avec leurs mêmes méthodes datées s'entredéchirer autour du pouvoir au détriment de l'intérêt de la Nation. Le Parti Socialiste et Les Républicains ne génèrent plus d'espoir ...

Alors apparaissent le Front National et la France Insoumise avec :

  • pour le premier des idées d'un autre temps,
  • et des contradictions, pour l'autre qui présente des candidats pour voter des lois et contrôler le gouvernement alors que leur simple nom affiche par avance leur refus de se soumettre aux lois de la République !

L'un comme l'autre font des propositions dont la concrétisation aurait pour seul résultat d'affaiblir notre pays.

Une femme d'expérience et pragmatique

Au centre de tout cela ..., une femme engagée depuis longtemps en politique vous propose à la fois son indépendance - gage de force de caractère - et son expérience d'élue de terrain, d'élue de la ruralité.

Je ne vous ai pas promis et ne vous promettrai jamais la lune !

Je ne vous propose que mon bon sens pour vous défendre, pour défendre vos intérêts, pour défendre ceux de la Creuse mais surtout pour profiter de mon mandat de député pour valoriser ce somptueux département qui a tout l'avenir devant lui.

Vous m'avez interrogée. Je vous ai répondu. Vous connaissez maintenant mon sens des valeurs.

Je ne vous dirai pas que "moi député, je serai un député normal" (!!!), mais en fait c'est pourtant cela que je vous propose : être votre représentant, être le représentant de Creusois de bon sens qui savent dire quand les choses vont bien et qui se battent pour que les choses aillent mieux quand elles déraillent !

Alors, dimanche ...
votez pour la parité.
Votez pour le bon sens.
Votez pour vous.
Votez Dubeau-Valade !
Vous ne le regretterez pas.